Et si vous passiez à la piscine d’eau salée ?

Les innombrables bienfaits de l’eau salée pour notre santé, et les effets négatifs et irritants du chlore, sont autant de raison d’opter pour l’eau salée au lieu des piscines chlorées. Vous avez songé à ramener l’essence marine chez vous ? Vous disposez d’une piscine familiale ? Aujourd’hui nous vous donnons quelques informations pour vous encourager à laisser couler le chlore et opter pour l’eau salé !

Comment fonctionnent les piscines d’eau salée ?

Ce type de piscine utilise des chlorateurs salins, un type de dispositif qui est intégré dans le système de filtration. Ces appareils sont capables d’utiliser l’eau salée pour produire du chlore gazeux par électrolyse. Ce chlore est automatiquement dissous dans l’eau et désinfecté. Lorsque le chlorateur salin est installé dans le système d’épuration, il faut diluer de 4 à 6 kilogrammes de sel par m3. Au moment où l’eau passe par les électrodes, elle se transforme en hypochlorite de sodium, éliminant ainsi toute matière organique contenant l’eau. Une fois ce processus terminé, l’hypochlorite se transforme à nouveau en sel.

Les avantages incroyables des piscines d’eau salée :

Elles sont beaucoup plus écologiques.

Avant de parler de tout autre avantage, il convient de savoir que les piscines d’eau salée sont beaucoup plus durables que leur équivalent chloré. Le passage du sel à l’hypochlorite et l’inverse est totalement naturel. Écologique et respectueux de l’environnement. Et l’environnement, c’est très important.

Elles sont plus économiques, en temps et en argent.

Les piscines d’eau salée ont la particularité de pouvoir autogénérer leurs propres niveaux de chlore dans l’eau. De même, l’utilisation de chlorures salins permet d’utiliser les procédés propres au sel pour reconstituer eux-mêmes les niveaux de sel. En outre, l’automatisation du processus permet d’économiser des heures de travail, alors que les pertes de sel sont minimes, car si l’on tient compte du fait que le processus ne s’évapore pas, on ne perd qu’une quantité minimale en entrant et sortant de la piscine. Si vous utilisez de l’eau sans trop de chaux et disposez d’un bon système d’entretien, la perte sera presque nulle. Plus besoin de dépenser de l’argent en produit et de perdre du temps !

Niveaux de salinité optimaux:

Nous devons garder à l’esprit que les piscines d’eau salée contiennent un pourcentage de sel beaucoup plus faible que celui de la mer (nous parlons d’un rapport d’environ 1/10 par rapport à ce dernier). Cela rend le bain beaucoup plus confortable et ne laisse pas cette sensation collante sur la peau quand nous séchons.

Réduction du risque chimique.

Les produits chimiques utilisés dans les bassins d’eau chlorée sont toujours nocifs pour notre santé. Ils peuvent représenter un véritable danger s’ils ne sont pas combinés en quantités justes. Avec les piscines d’eau salée, nous coupons le problème à la racine. En plus d’éviter les démangeaisons typiques des yeux et d’autres allergies possibles qui peuvent résulter du contact avec le chlore et d’autres agents chimiques.

Les piscines d’eau salé sont plus saines.

Bien qu’ils contiennent une quantité de sel bien inférieure à celle de la mer et n’apportent donc pas tous les avantages de celle-ci, l’eau salée des piscines est beaucoup plus douce et moins agressive avec la peau que l’eau des piscines chlorées. En plus de ne pas produire la rougeur typique des yeux, elle préserve les cheveux et les assèche moins. En plus,  elle contribue même à un bronzage plus naturel. Que du bonus !

*Il est toutefois recommandé d’installer un système de régulation automatique du pH. Dans le cas contraire, il faudra mesurer l’eau quotidiennement et il faudra peut-être ajouter des produits supplémentaires pour la régularisation de l’eau, qui, en plus de prendre plus d’heures, vous coûteront plus cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *